Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 18:00

Situation :

un plongeur en exploration dans un des siphon du réseau de l’Appel n’est pas

ressorti. Dans la demande de secours il est précisé qu’il est seul, , par contre il n’y a pas

d’information exacte de sa plongée, l’interrogation existe entre le siphon actif ou le

siphon fossile du réseau.

 

Plongeurs présents :

- SSF 26 : Yves Billaud, Olivier Sabourault, François Tourtelier, Laurent Garnier,

David Bianzani.

- SSSI : Lionnel Revil (victime).

- SSF National : Olivier Lanet responsable national du secours plongée, Damien

Vignole, Isabelle Perpoli.

 

briefing Photo: Marlène Garnier

 

Avant l’engagement :

Prise en main par Cédric Clary, futur conseiller technique, désigné responsable de la partie plongée, assisté de Jérôme Egret CTA adjoint ancien référent plongée.

A 13 h 15 Cédric Clary nous fait un point sur la situation, les rôles et les missions fixés à chacun d’entre nous. Sur le lieu de regroupement, des moyens plongée et du matériel de premiers secours (tente verte à proximité du PC). Pour l’acheminement des charges plongées 4 porteur sont requis, prévoyant 3 kits maximum par plongeur.

- départ des équipes à 14h00 auxquelles il fournit les indicatifs TPS :

TPS 1 : Puits de la rivière, lieu : dans la galerie entre les siphons actif et fossile.

TPS 2 : Siphon actif, lieu : galerie post S1 et S2

TPS 3 : Siphon fossile, lieu : galerie post S1 et S2

 

Il a été rappelé des conditions particulières de plongée des différents siphons :

- Siphon actif : 90 m –5 m visibilité : très clair, morphologie de la galerie étroite avec

deux carrefours et changement de direction, une eau froide environ 6°c.

- Siphon Fossile : 40 m –2 m visibilité : nulle, morphologie de la galerie étroite avec

une cloche d’air au milieu du siphon, une eau froide environ 6°c.

 

Missions :

- 1 / Mise en place d’un TPS (puits de la rivière.) avec gestion des plongeurs à engager

ainsi que la remonté d’information au PC.

- 2 / une équipe de reconnaissance (binôme) dans le siphon actif pour recherche et

assistance de la victime : matériels embarqués 1 TPS, 1 KIT ASV étanche.

- 3 / une équipe de reconnaissance (binôme) dans le siphon fossile pour recherche et

assistance de la victime : matériels embarqués 1 TPS, 1 KIT ASV étanche.

- 4/ une équipe de sauvetage pour l’acheminement de moyens logistiques (civière

plongée, bouteille d’air ou autres).

 

Après l’engagement :

Un debriefing à été réalisé par Olivier Lanet avec tous les plongeurs concernés.

 groupe

Photo: Marlène Garnier

 

Points positifs :

- Bonne organisation et briefings précis.

- Missions réussies de tous les plongeurs malgré des conditions difficiles.

- Respect des horaires fixés préparation, engagement.

- Présence et rencontre avec le référent national SSF pour la plongée.

- Fonctionnement parfait des TPS post siphon.

- Topographie des sites de plongée.

- Travail combiné avec des plongeurs du SSF national.

- Le fil en 3mm est confortable compte tenu de la visibilité très réduite.

 

Axes d’améliorations :

- Définir deux porteurs par plongeurs (en l'occurrence il n'y en avait qu'un pour

porter deux kits).

- Anticiper sur l'engagement des équipes pour éviter des attentes inutiles.

- Etiqueter les Kits des plongeurs (au feutre indélébile, car le scotch se perd).

- Préciser l’itinéraire et le lieu aux porteurs ; baliser les carrefours.

- Le tube étanche du SSF National est difficile à ouvrir (il faut une masselotte

d'inertie).

- Avoir un lot de matériel pour les plongeurs : KIT, bidon étanche, bouchon de

bouteille.

- Chaque plongeur doit vérifier que ses bouteilles sont bien longées aux kits (les

porteurs n'y sont pas sensibilisés)

- Anticiper le besoin en personnel pour remonter les bouteilles

- Seuls 2 plongeurs sur 6 ont pensé à prendre les capteurs de pressions du SSF Nat.

la prochaine fois faudra les fixer dès la surface sur le matériel !

 yves

Photo: Marlène Garnier

 

Conclusion:

Pour ma part je suis très satisfait du secours, la dynamique lancée il y a quelques mois a porté ses fruits, six plongeurs impliqués sur neuf potentiels du SSF 26 c’est une réussite. L’exercice précédent à la grotte du Frochet avait pour objectif de développer les compétences sur chacun sur l’utilisation du système de communication Nicola, ce week-end à permis de constater que les outils de communication ont été utilisés et parfaitement maîtrisés.

Je remercie vivement les conseillers techniques qui se sont beaucoup impliqués et

permis la réalisation de cet exercice plongée, de la présence des plongeurs du SSF

National et de Lionel Revil victime plongée spéléo CTA de SSSI.

Partager cet article

Repost 0
Published by geckos.plongeurs.speleo.over-blog.com - dans évenements - réunions...
commenter cet article

commentaires