Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 13:11

Nous voilà d'attaque pour l'année 2013. Le collectif des plongeurs travaille depuis plusieurs we pour préparer les différentes explos à mener. Des bouteilles sont déposées à plusieurs endroits. L'équipement pour les escalades est aussi déposé devant le siphon de la boussole.

Aujourd'hui le programme est simple : escalades et topo côté siphon de la boussole à l'affluent de l'espoir, et pose d'un arva pour une détection proche avec la grotte du Houx.

Nous rentrons sous terre vers 10h30. David et Dirk nous précèdent, normal on se prépare mentalement, et la lenteur en fait partie.

David et Dirk filent vers l'affluent du houx, nous nous donnons les dernières consignes à la salle du bivouac.

Les 3 premiers siphons étaient une formalité. Nous sommes devant le siphon 5 de la boussole. La préparation est minutieuse car nous avons pas mal de matériel à passer derrière. Le franchissement du siphon du 5 sera une première pour Laurent, nous iront avec parcimonie et bon escient (attention, parcimonie et bon escient ne sont pas des spéléos).

Il est 13h00 quand nous nous mettons enfin à l'eau !

Descente dans le siphon au descendeur équipés de bouteilles et d'un sherpa bien plein (et bien lourd). La méthode parait satisfaisante. 12 minutes aprés, nous émmergeons dans l'affluent de l'espoir. Nous reprenons notre apparence de spéléo terrestre. Il est décidé de faire l'impasse sur la topo pour optimiser l'explo.

Arrivés au pieds de la première cascade, Laurent commence à préparer le matos d'escalade pendant que j'essaye de gagner quelques mètres en grimpant le premier ressaut en libre, gains précieux sur le timing et la pose d'équipements artificiels.

Un bon moment aprés, Laurent redescends aprés avoir équipé hors cru. 32 mètres de corde sont utilisés dans le premier puits. On remonte et au sommet, nous tombons dans une petite galerie de 6/7 mètres de long en forme de méandre. Serait-ce la fin ? Nous somme stupéfaits et débouchons à la base d'un puits de 9 mètres de diamètre. La rivière jaillit environ 16/18 mètres plus haut et en son point le plus haut le puits fait 21 mètres.

grotte-frochet-affluent-espoir.jpgle dernier puits de l'affluent de l'espoir (en bas au milieu, l'ombre dans laquelle on accède à la base du puits)

 

On peut observer nettement le pendage et les différentes couches. D'ailleurs, elles sont un peu péteuses. Laurent posera plus d'amarrages que prévu pour assurer le coup, il est vrai que nous sommes loin, et que ce n'est pas l'endroit pour un quelconque incident !

Laurent annonçe qu'il n'a plus d'amarrages, et de toute façon nous sommes arrivés à la fin de la corde. 18 mètres seront utilisés. Il reste encore quelque mètre pour déboucher au sommet, mais il faudra se résigner et attendre la prochaine fois. Nous sommes à ce moment à la cote +93 m par rapport à l'entrée. Tout le matériel est laisseé sur place, nous ne sortons que la perfo.

Le retour se fait tranquille en levant la topo complète de l'affluent. Le siphon est clair. Les sédiments ont eu le temps de se reposer. La sortie du siphon reste un peu épique avec deux plongeurs, mais se fait bien quand même.

Nous ressortons tout doucement en prenant le chemin de la sortie. Au bivouac, je vois le matos spéléo à David, ils sont déjà sortis.

 Il est 23h30 lorsque nous atteignons le lac d'entrée et cette fois-ci nous prenons le soin de nous déshabiller à l'intérieur de la grotte, le niveau d'eau bas nous permet de rester debouts sur les berges à l'abri du froid hivernal.

 

Participants : David Bianzani (GECKOS), Dirk Devreker (GECKOS), Laurent Garnier (GSV), François Tourtelier (GSV)

Partager cet article

Repost 0
Published by speleonaute.fr - dans Explorations
commenter cet article

commentaires

Marlène 25/02/2013 19:29

hé François : ce n'était pas une petite sortie mais plutôt une grosse explo préparée avec soin! qui va faire des escalades après avoir franchis 4 siphons ? j'en connais pas beaucoup. Bises Marlène