Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 01:52

Depuis plus de deux ans, je revais de plonger au scialet des Anciens. L'équipement de la cavité a débuter en 2013, pendant l'été avec Laurent et Olivier Garnier, Alexandre Lefevre et moi même. Je découvrais ce réseau magnifique en m'imaginant trouver des réseau similaires post-siphon.

Les Anciens furent laisser de côté suite à mes obligations professionnelles à l'étranger.

Nous reprimes les sorties le 24 avril pour commencer à descendre le matériel. Alexandre lefevre, David Bianzani et moi même sommes de la partie. La neige est là mais le temps est au grand beau. Descente de 2 bouteilles de 4 litres, une paire de palme et du matériel divers pour l'explo.

Reprise des sorties avec Alexandre Lefevre et moi même. La neige n'est plus là ! On desxendra ce jour là, une troisième bouteille de 4 litres et un kit avec la combinaison de plongée, du matériel divers et une deuxième paire de palme. Il y a plein de copains spéléo qui sont là pour réquiper une partie de la traversée, on descend donc accompagnés. Bonne sortie et bonne rigolade avec Alex.

 

IMG_1254.JPG

 Alex et David photo : F. Tourtelier

 

 

Le jour J, samedi 20 juillet. Nous descendrons encore 2 bouteilles de 6.8 litres carbone/acier, du matériel pour un deuxième plongeur et de la bouffe. Sont présents ce jour là : Alexandre lefèvre, Trsitan Godet qui plongera avec moi, Laurent Dumas, David Bianzani et moi même.

On rentre sous terre vers 9h15, la descente se fait bien on commence à connaître le réseau. Une fois en bas, on prendra pas mal de temps pour s'équiper. Le siphon est encore plus bas que la dernière fois. Tant mieux !

 

 IMG 1277

 le siphon 1 au niveau le plus haut photo : F. Tourtelier

 

 

Tristan part devant, le siphon touille un peu. Il est vraiment trés court. Entre 15 et 20 mètres de long pour 2 mètres de profondeur. l'inter siphon est un peu chiant, c'est une galerie en diaclase un peu inclinée et avec les bouteilles ça racle pas mal. On arrive devant la vasque du deuxième siphon. Tristan toujours en tête part le premier, je le suivrais dans la touille car il fait le sanglier et soulève tous les sédiments.

On emmerge dans une belle vasque d'où on entend l'eau coulée non loin ! C'est la cascade de 15 mètres. On la remonte sur la corde posée par les précédents explorateurs, pitons en place, amarrages naturels et plaquettes vieillissante. On progresse ensuite de 30 à 40 mètres pour tomber sur un ressaut de 3 mètres. Tristan posera une nouvelle corde à cet endroit. C'est ensuite entre 200 à 300 mètres de méandre qui font suite. on parcours une rivière où le débit reste faible quand même.

Le plafond semble se rapprocher et nous arrivons au troisième siphon. Je m'équipe tout doucement, je trépigne d'impatience!

 

 

IMG_0065.JPG

 Alex au départ du réseau du Gypse photo F.  Tourtelier

 

Deux ans que j'attends ça ! Derniers préparatifs, et je donne rdv à Tristan deux heures plus tard. Je pars et au bout de trois mètres, plus de fil. Il est soigneusement attacher sur un becquet à ma droite. Je jette un oeil avec le masque et vois sous moi un trou noir. J'amarre le fil, prépare quelques anneaux de chambre à airpour gagner du temps pour attacher le fil. J'ai 330 bars dans chaque bouteille, 160 mètres de fil sur le touret, de quoi faire. C'est parti, je pars comme un flèche et là je m'aperçois que je suis dans un puits tpis de glaise, je suis déjà à -20 m et trouve un becquet pour y mettre le fil. Je me suis donner 50 mètres maximun de profondeur, mais ai l'espoir de sortir. Malheureusement je continue à plonger. -30 m, -35 m, la galerie repars en pente je continue à dérouler, toujours de la glaise sur les parois et le sol. J'arrive au point le plus bas de la galerie, à ce moment là, dans mes premières impression, le plafond rejoint le sol pour s'arrêter là, mais je suis sur un retrécissement à -43.8 m de profondeur déjà ! je continue car je veux voir ce qu'il y a derrière. La galerie remonte en pente douce, mais trop à mon goût pour pouvoir ressortir d'ici peu. Je viens de dérouler seulement 80 mètres de fil. Aucun endroit pour attacher ce satané fil ! J'ai envie de continuer, mais le froid 6°c, un flexible de mano qui fuit pas mal et un détendeur qui fait l'eau auront raison de moi. C'est avec amertume que je stop là ! J'enfonce mon dévidoire dans le sol pour servir d'amarrage. Sur le parcour je n'aurais pu mettre que 3 amarages seulement, dont un sur un petit cailloux. Le retour se fait évidemment avec une visibilité inférieure à 1 mètre. Je ma caille comme ç'est pas permis. Il y avait longtemps que je n'avais eu si froid, de mémoire Bournillon en 2010 !

Je sors de l'eau 9 minutes aprés avoir quitter Tristan. Je reste assis sur le bord pendant que qu'il m'aide à me déséquiper. Impossible d'enlever les palmes et les bouteilles tout seul, les doigts sont trop engourdis . Tristant fera des aller retour dans le méandre pour commencer à avancer le matériel. Je le rejoindrai un peu plus tard une fois sur pieds et un peu réchauffer. Le retour se fait sans encombre. Nous émergeons du siphon 1 alors que nos copains ont juste eu le temps d'aller faire un tour dans une galerie annexe. Alex ne sera plus de la partie préférant ne pas attendre, il à rejoins la surface tout seul !

Nous rangeons tous le matériel et remontons chacun avec un kit. la remontée se fait tranquille.

Il est 18h30 quand nous gagnons le soleil.

 

Participants toutes sortie confondus : Olivier Garnier (GSV), Laurent Garnier (GSV), Alexandre Lefevre (GSV), Laurent Dumas (GECKOS), David Bianzani (GECKOS), Tristan Godet (ASV), François Tourtelier (GSV)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by speleonaute.fr - dans Explorations
commenter cet article

commentaires