Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 16:48

rdv au parking de la poste de Saint Jean en Royans à 8h00 pour tout le monde, covoiturage oblige. Grand beau sur Font d'Urle. Entrée sous terre vers 9h30. Nous arrivons au puits de la relève. Tri du matos et préparation du kit pour équiper le puits. C'est Laurent qui s'y colle ! Marlène et David font de la vidéo dans le collecteur. Aprés avoir mis deux plaquettes en place, Laurent pose la troisièmeplaquette, fait le noeud, mets sont descendeur, récupère la tension sur celui-ci et là, la cheville Raumer s'arrache !!! Laurent est content ! 57 mètres de vide dessous, ça fait tout drôle.

 

 

siphon-releve.jpg

la mise à l'eau du siphon de la relève photo : F. Tourtelier

 

Je quitte Laurent et part préparer le matos de plongée. Je suis rapidement rejoint par Laurent et Marlène. Je fais chauffer de l'eau pour enfiler la combinaison néoprène. Je prends pas mal de temps pour la prépa, si bien que Marlène et David commencent à descendre le reste du matériel dans le puits. Une fois prêt, je peux admirer le puits magnifiquement éclairer, c'est grandiose ! Une fois en bas on pose le matos, je jette un look au siphon. Pas mal mais c'est une faille. Dernières consignes aux copains, on se laisse une heure, je n'ai que 47 mètres de fil avec moi et 140 bar sur chaque bouteille? Au départ je n'y voit rien, on a tellement brassé en amont dans la rivière que l'eau est chocolat. Peu importe, j'avance assez rapidement. Après quelques mètres, l'eau est devenu claire et je peu apercevoir les dimensions du conduit, 1 m de large pour 0.80 m de haut. Les parois sont tapis de monldmich. Pas d'amarrage pour le fil. Ca devient étroit et je passe les pieds en avant. A ce moment là je ne vois plus rien, et ne sais pas combien de fil j'ai pu dérouler. Ca continu, et je refais demi tour. Après quelques mètres je suis devant une étroiture bien basse. J'ai à peine le temps de voir par où je vais m'engager. Je soulève les bouteilles sur le côté, ça racle sur le dos, ça racle sous le ventre. 

A noter que la profondeur passe à pratiquement 349 mètres à cet endroit !

Participants : Marlène et Laurent Garnier (GSV), David Bianzani (GECKOS), François Tourtelier (GSV)

TPST : 9h15

 

Partager cet article

Repost 0
Published by françois - dans Explorations
commenter cet article

commentaires