Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 17:50
Avec mon ami Christian, aprés un bon magrés de canard au barbecue et un bon vin du cru, nous préparons le matériel pour aller plonger Saint-Georges, à l'entrée de Cahors. Sur Plongéesout, il est mentioné un arrêt à -40 m, dans une trémie argileuse.
Devant essayé le harnais pour la plongée en destructuré, je trouvais que la cavité s'y prêtait bien!!
Je m'équipe chez Christian, et pour cause, la source est située dans un parc le long du Lot et le tout en agglomération!
Pas question de se faire remarqué et attirer les foules. Nous nous garons et ni une, ni deux nous sortons de la voiture direction les berges du Lot.
La fin de l'équipement ne traine pas! Je m'enfonce dans la cavité. Je n'ai de l'eau que jusqu'aux chevilles. J'arrive devant un point bas, je jette un oeil avec le masque, c'est bas et argileux. Aller, c'est parti!! Je savoure le harnais dans ce passage bas style laminoire. Le plafond est bas, le sol jonché de glaise, le fil date un peu (fil de cloture électrique). Au bout de quelques mètres j'aperçois un fil à main gauche longeant la parois et un autre qui file tout droit au fond. La visi est de 2 mètres environ à ce moment là!! Je prends le fil qui descend et fait bien attention de regarder l'état de celui-ci, car la visibilité s'ammenuise jusqu'à devenir nulle, enfin pas pour longtemps. Il suffit juste de s'arrêter un instant et le nuage tombe faisant place à une visibilité assez correcte pour évoluer tranquillement. Je regarde l'ordi, et bien sûre, comme en chat noir que je suis, plus rien sur l'écran! Allons bon. Je remonte reviens au début de la galerie horizontale par laquelle je suis arrivé, pour redescendre et essayer d'évaluer la profondeur de ce puits en reportant à chaque fois ma hauteur. A environ -25 m, un caillou de la grosseur d'une tête d'homme me passe à côté, étrange!! Je décide donc de stopper là la descente car je n'ai pas de stab non plus mais suis à peine en flottabilité negative, moins de 1 kg. Au sommet du puits, je part donc sur le fil qui se trouvait à ma main gauche en arrivant. Je le prends et fait un bon bout de chemin en périphérie du puits, ayant toujours ce noir sous moi. au bout de 7 à 10 m de progression je fais demi-tour et ressors content de ce harnais et mécontent de cet ordi tombé en panne. Une fois sorti, je constate que la batterie y est pour quelque chose; Et avec le recul je réfléchis. Cet ordi est récent, seulement une dizaine de plongée!?
C'est ma facheuse habitude de tout mettre dans le sac encore tout mouillé et de ne ressortir les affaires beaucoup plus tard. Le contact doit continuer à se faire pendant un moment, ducoup la batterie continue à se vider.
Christian est là, dehors en train de filmer. D'ailleurs c'est à lui que je dois ces quelques images de cette vidéo.
Images: C. Kupieck
Repost 0
Published by geckos.plongeurs.speleo.over-blog.com - dans Explorations
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 15:56

Invité par mon ami Christian Kupieck dans le Lot, nous décidons de faire une sortie au gouffre de L'oule, mêlant spéléo et plongée.

Le soleil bât son plein, plutôt un temps à faire un apéro!!

Le matériel est déchargé du coffre de la voiture. Pendant ce temps Christian équipe l'entrée de la cavité.

Une fois les préparatifs terminés, la descente commence. C'est une jolie cavité ou se succèdent quelques petits puits et ressauts entrecoupés de gours et plans d'eau. Nous prenons le temps de faire des photos, permettant ainsi de tester les éclairages vidéo. Nous rencontrons 2 crapauds égarés qui ferons office de sujet pour des photos en mode macro. Arrivés au siphon, nous somme surpris de tomber sur une dune de sable venant rencontrer le plafond. Pas de siphon!!

  gouffre de l'oule -siphon ensablé

 

Une désobstruction de 2h00 s'en suit. Nous creusons au plus juste chacun notre tour. Christian s'en donne à coeur joie et effectue le plus gros de la tranchée.

La cavité livre son siphon peu à peu. Christian me cède la place, j'arrive sur le plan d'eau en rempant, je regarde l'état du fil d'ariane en place. C'est une cordelette bleue qui doit commencer à dater un peu. Tout est ok. Je rebrousse chemin pour préparer le matériel de plongée.

C'est ma première plongée solo depuis Boissin. Le coeur s'emballe un peu. me voilà de l'autre côté de la dune, accroupit dans la vasque. J'enfile le bi sur le dos; donne un timing à Christian, c'est parti!!!

Par pour longtemps car malgrés la bonne visibilité, j'ai un détendeur qui à pris du sable lors du ramping dans le sable, et je respire autant d'eau que d'air si ce n'est plus!

Je n'ai pas fait attention mais le bi que j'ai sur le dos est en alu, il est à Christian, et dans l'eau il réagit comme une bouée. Je suis scotché au plafond, je me retourne ventre ^face au plafond, je n'ai pas de palme, et avec les pieds et les mains je me déhale tel un Geckos le long de la paroi, malheureusement le détendeur fait des siennes, et la gêne occasionée par l'aspiration d'eau me contraint à faire demi-tour.

Décidément, la nature ne veux pas de moi!!!

je ressors du siphon, Christian est toujours là!! Je lui raconte tout en rengeant le matériel de plongée. Du coup nous en profitons pour prolonger la séance photo jusqu'à la sortie.

Participants: C. Kupieck, F. Tourtelier

TPST: 4h00

 gouffre de l'oule-entrée

 

Repost 0
Published by geckos.plongeurs.speleo.over-blog.com - dans Explorations
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 21:20

bonjour à tous,

 

speleonaute.fr est le site regroupant les plongeurs spéléo du Vecors sous une forme de collectif. Il relate les activités de ceux-ci. 

Bonne lecture et bonne soirée!

 

    Le collectif 

 

 

  quelque part en isère

Repost 0
Published by geckos.plongeurs.speleo.over-blog.com - dans Humeur
commenter cet article